Actus
Sur nos forums
NWSL 2017
Dernier message de shamrock à 29/05/2017 20h45
NWSL 2017
Dernier message de patisstillalive à 29/05/2017 20h32
Transferts/Mercato 2017 autres ligues
Dernier message de gromit à 29/05/2017 19h02
Toutes les discussions

Ada Hegerberg : “On ira jusqu’au bout”


Publié le 30 mars 2017 | Actus
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


Ada Hegerberg : “On ira jusqu’au bout”

Après leur qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions, le président lyonnais Jean-Michel Aulas, son entraîneur Gérard Prêcheur, et l'attaquante Ada Hegerberg se sont présentés à la presse. Tout comme l'ancienne rhodanienne et joueuse de Wolfsburg Lara Dickenmann. Interviews.


 

 

 

Jean-Michel Aulas : J’ai vu un vrai match de Ligue des Champions. Dès la phase aller, j’avais pensé que cela n’allait pas être facile de battre cette équipe. Les choses se sont avérées encore plus compliquées, mais la victoire est au bout, et c’est le plus important. Il faut que nous arrivions à bien nous remettre en cause, pour avoir les meilleures joueuses certes, mais aussi le dispositif le plus intéressant qui permette d’exploiter et de valoriser cette qualité individuelle. Wolfsburg a fait preuve d’une grande qualité sur le plan individuel, mais possédait également un dispositif tactique qui nous a beaucoup gênés. Je retiens la qualification, mais je confirme que Wolfsburg était meilleure ce soir. Sur le plan physique, les joueuses allemandes ont imposé un pressing très important d’entrée de jeu. Cette équipe était venue pour l’emporter, et nous avons su nous appuyer sur le résultat acquis au match aller pour se qualifier.

 

Gérard Prêcheur : La qualification est belle ! Il y a eu beaucoup de tension en fin de rencontre, et cela ne s’est pas joué à grand chose. Dans environ 95% de nos matches, nous sommes face à des adversaires qui défendent. Là, nous sommes tombés sur une équipe qui possède une force de percussion énorme. Compte-tenu du match aller, Wolfsburg était contraint d’attaquer à outrance. Je dis un grand bravo aux joueuses et au staff technique de Wolfsburg, qui nous ont obligés à évoluer dans un registre qui n’est pas le nôtre habituellement. Nous avons bien défendu notre résultat. Le point négatif réside dans les fautes commises, j’ai pourtant insisté sur ce point avec mes joueuses. Nous n’avions pas besoin de concéder ce penalty en fin de rencontre, et encore moins d’accumuler toutes ces fautes dans le jeu. Nous ne sommes pas assez habitués à ce type de partie. Par ailleurs, je pense que nous nous sommes créés des occasions, et que nous avons su exploiter les espaces. Je suis très satisfait par cette qualification.

 

Ada Hegerberg : Nous sommes très satisfaites. C’était dur, et c’est vrai que le challenge était de taille. Nous avons montré notre esprit d’équipe, notre cohésion de groupe, et nous ne nous sommes déstabilisées à aucun moment. Nous connaissions les qualités de cette équipe de Wolfsburg, qui a su se créer des occasions dangereuses tout au long de la partie. Notre qualification est méritée, tant sur le match aller que sur la rencontre retour ce soir. C’était important pour nous de montrer de quoi nous étions capables. Cela donne de la confiance en vue de la demi-finale qui s’annonce prochainement. L’année dernière, nous avions remporté ce trophée, et nous voulons à nouveau nous imposer cette saison. On ira jusqu’au bout.

 

Lara Dickenmann : Je suis fière de l’équipe. Cela m’a fait plaisir d’évoluer pour la première fois dans ce Parc OL, qui est magnifique. J’espère un jour obtenir une victoire dans cette belle enceinte. Aujourd’hui, la défaite fait mal, car elle élimine Wolfsburg de la Ligue des Champions. Une défaite n’est jamais facile à encaisser, mais je pense que nous avons tout donné. Désormais, il faut se tourner vers l’avenir, car nous avons encore la Bundesliga (ligue allemande) à gagner, et la Coupe d’Allemagne également. La vie continue. J’ai apprécié notre performance, notamment parce que nous sommes parvenues à accrocher cette équipe lyonnaise, en rentrant aux vestiaires avec un score nul (0-0). Je sais qu’elles ont pour habitude de plier les matches avant la mi-temps, ce qui n’a pas été le cas. Nous avons eu des opportunités, mais il manquait un petit quelque chose pour s’imposer.

 

Propos recueillis par Benjamin Roux, à Lyon

 

Crédits photos : olweb. 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
16 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

cankaya Escort, Ankara Escort, eskişehir Escort, Bursa Escort, izmit Escort, Ankara rus Escort, Escortlariz, istanbul Escort, Antalya Escort, Ankara Eskort, istanbul Escort, Ankara Rus Escort