Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de nanard1 à 17/12/2017 19h27
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 17/12/2017 18h14
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 17/12/2017 17h45
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

1/2F : Le Brésil veut sa finale


Publié le 15 août 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


1/2F : Le Brésil veut sa finale

La première demi-finale du tournoi olympique verra le Brésil et la Suède s'affronter pour la deuxième fois depuis le début de la compétition. Le Brésil, qui s'est difficilement qualifiée, veut retrouver la finale, huit ans après. Mais la Suède, qui a éliminé les favorites états-uniennes, aura des atouts à faire valoir. Présentation.


 

 

 

Il y a dix jours, Brésil et Suède s'étaient déjà rencontrés dans un match comptant pour la deuxième journée dans le groupe E. Le pays-hôte avait corrigé l'équipe de Pia Sundhage 5-1, contrôlant le match. Dix jours plus tard, le rapport de force a évolué. En éliminant l'équipe des Etats-Unis, grande favorite de la compétition, elle a montré qu'elle n'était plus l'équipe perdue des poules. Face au Brésil, qui a difficilement obtenu sa qualification, les Suédoises vont vouloir faire oubier le match de poule pour se hisser pour la première fois de son histoire en finale olympique. Un duel très attendu pour son enjeu, mais également pour l'ambiance qu'il devrait y avoir dans un Maracanã (environ 80 000 places) plein à craquer. On a hâte.

 

La finale, première étape pour le Brésil

Deux matches. Deux matches, et le Brésil pourrait être sacré champion olympique pour la première fois, à domicile qui plus est. Pour l'instant, tout va bien, le Brésil est là où il voulait être. Avec un tableau qui a été dégagé des Etats-Uniennes grandes favorites. Si l'on peut regretter ce duel annoncé contre les championnes du monde, les deux équipes ayant offert plusieurs matches de légende, il est probable que Formiga et ses coéquipières préfèrent affronter une Suède qu'elles avaient largement battue il y a dix jours. 

En quart de finale, le duel entre l'Australie et le Brésil a offert probablement le match le plus intense depuis le début du tournoi, le Brésil dominant restant en échec face à des Matildas formidables de courage, défendant sans jamais baisser les bras tout en sachant se montrer dangereuses. Une qualification obtenue finalement suite à une séance de tirs au but qui voyait Barbara se montrer décisive pour éviter à Marta, qui a raté son tir, ou à Cristiane, blessée (mais qui pourrait avoir le feu vert pour la demie), de ne pas sortir par la "petite porte", si l'on peut dire.

Face à la Suède, le risque pour le Brésil sera de penser que Caroline Seger et ses coéquipières offriront le même style de performance qu'il y a dix jours et du coup de sous-estimer leur adversaire. L'enjeu, et le public venu en nombre, devrait cependant empêcher cela. Reste à savoir comment les organismes auront récupéré de l'intensité d'un match qui sera allé au bout des prolongations.

 

La Suède, pour une première

La Suède a participé à toutes les éditions des Jeux olympiques, mais n'a jamais fait mieux qu'une quatrième place, en 2004 à Athènes. Après avoir terminé troisième de son groupe en se montrant très décevante, là voilà désormais en demi-finale, à une marche d'un résultat historique, après avoir éliminé la grande favorite de la compétition, l'équipe des Etats-Unis quadruple championne olympique et triple tenante du titre. Pour la Suède, désormais, ce n'est que du bonus, mais sa performance en quart de finale ne peut qu'avoir décuplé sa faim de médaille.

En quart de finale, la Suède a confirmé qu'elle aimait jouer les Etats-Unis, qu'elle savait comment l'apprivoiser. Elle a par là-même retrouvé son assise défensive, ce qui était indispensable. Et elle a su, d'une contre-attaque éclair, ouvrir le score, et aurait dû l'emporter, ou tout du moins reprendre l'avantage, en fin des prolongations. C'est finalement suite à une séance de tirs au but à rebondissements qu'elle a arraché sa qualification, grâce à un tir de Lisa Dahlkvist qu'Hope Solo n'a pas réussi à destabiliser. 

Face au Brésil, la Suède s'avancera une nouvelle fois comme l'outsider. Elle devra confirmer sa solidité retrouvée face à une équipe dont le style de jeu lui convient moins. Si le Brésil pourrait récupérer Cristiane en attaque, la Suède a ajouté Pauline Hammarlund à son équipe après la fracture du pied de Fridolina Rolfö. Revenue de nulle part, l'équipe suédoise n'a rien à perdre, et est prête à réaliser un nouvel exploit. Comme pour le Brésil, il faudra voir comment les organismes auront récupéré après 120 minutes de jeu sous une grosse chaleur.

 

Crédit photo : FIFA

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
9 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.