Top News
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 19/10/2017 14h45
EDF Objectif 2019
Dernier message de gromit à 19/10/2017 14h28
EDF Objectif 2019
Dernier message de gromit à 19/10/2017 14h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Les Tops de la Coupe du Monde


Publié le 08 juillet 2015 | Top News
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Les Tops de la Coupe du Monde

Après un mois de compétition et un troisième titre historique pour les Etats-Unis, il est temps de regarder dans le rétroviseur de ce Mondial, septième édition de l'histoire. Second volet de ce bilan, les tops de la Coupe du Monde : entre les nations bonnes surprises, l'ambiance américaine et les audiences, le guide non exhaustif des bonnes notes.


 

 

 

Ces petits qui émergent, confirment ou reviennent

Ils ont été les bonnes surprises de cette Coupe du Monde 2015. Ces nations dont on n'espérait pas de grandes choses. Entre les nouvelles mondialistes, les sélections qui ont confirmé leurs progrès ou les retours au haut niveau, le Cameroun, la Colombie, le Nigeria ou encore la Chine ont réalisé de belles prestations au Canada.

Pour leur première participation à une Coupe du Monde, les Lionnes ont été déroutantes, surprenantes et explosives. Avec une Enganamouit des grands jours, le Cameroun a réussi à se sortir du groupe C avec notamment une belle victoire face à la Suisse (2-1) et se hisser en huitième de finale. Une première plus que réussie. Toujours sur le continent africain, la jeunesse nigériane a beaucoup appris dans le groupe de la mort. Le Nigeria a notamment réalisé l'un des matches de cette compétition face à la Suède (3-3). A coup sûr, les Super Falcons ont pris rendez-vous pour 2019.

De son côté, la Colombie a été la nation qui a confirmé toutes ses prédispositions. Après avoir accroché à son tableau de chasse la France et avoir posé beaucoup de problèmes aux Etats-Unis, la sélection de Fabian Taborda a bousculé les lignes. Leur tempérament sud-américain s'est exprimé à plein régime, et leurs talents aussi (Andrade, Rincon, Vidal). Enfin, depuis sa finale 1999 et ses deux quarts (2003, 2007), elle avait quelque peu disparu de la circulation. Après un tournoi de l'Algarve plus que difficile, la Chine a enfin relevé la tête. Une défaite en quart de finale face aux USA, les Roses d'acier ont retrouvé des couleurs.

 

L'ambiance à l'Américaine

Si la plupart des matches de ce mondial n'ont pas offert un grand spectacle en tribunes (le Canada étant une destination relativement onéreuse pour les supporters), il y a eu au moins sept rencontres où l'ambiance était mémorable. Tous les matches des Etats-Unis ont permis aux supporters US de faire le show. Entre costumes en tout genre, drapeaux étoilés, maquillage, les fans de Carli Lloyd et compagnie ont joué pleinement le rôle de douzième homme. Lors de la demi-finale face à l'Allemagne, les supporters chantaient dans les couloirs du stade olympique de Montréal près de 2 heures avant le coup de sifflet. Les « U-S-A » résonnaient à un kilomètre à la ronde. Une vraie ambiance de Coupe du Monde.

 

 

 

 

Les audiences de l'engouement

Cette Coupe du Monde 2015 a été celle de l'engouement. Les audiences des matches de l'équipe de France ont atteint des sommets puis des records. Tous les matches des tricolores ont dépassé le million de téléspectateurs sur W9. Les Bleues ont même réalisé la plus forte audience jamais enregistrée par une chaîne de la TNT avec 4,1 millions de téléspectateurs (26,2% du public) lors du quart de finale face à l'Allemagne.

Les audiences de la rencontre pour les troisième place et la finale ont battu également des records. La chaîne allemande AR D a capté 5,39 millions de téléspectateurs. De son côté, la finale USA-Japon a attiré 25,4 millions de téléspectateurs sur la chaîne américaine Fox. Du jamais vu aux Etats-Unis. Sur W9, les proportions pour ces matches finaux étaient moindres mais notables. La chaîne a rassemblé 254 000 personnes lors la finale USA-Japon entre 1h et 3h du matin (10,3% de part d'audience), ce qui est largement supérieur à ses scores habituels. La veille, la petite finale entre l'Allemagne et l'Angleterre a elle rassemblé 436 000 spectateurs de 22h à 0h30 (3,5% PDA).

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.