Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gromit à 19/11/2017 01h05
D1 F 2017-2018
Dernier message de gromit à 19/11/2017 00h45
D1 F 2017-2018
Dernier message de badre83 à 18/11/2017 23h38
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

LDC : C'est reparti pour un tour !


Publié le 06 octobre 2015 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


LDC : C'est reparti pour un tour !

La Ligue des Champions a commencé mi-août, mais ce n'est que ce mercredi l'on entre dans le vif du sujet, si l'on peut dire. Après le tour qualificatif, les meilleures nations européennes font leur entrée dans la compétition ce mardi, près de cinq mois après la finale remportée en mai dernier par Francfort. Présentation


 

 

C'est l'heure de la reprise ! Si de nombreux clubs ont bataillé dès août pour obtenir leur billet pour la phase finale, les meilleurs clubs européens ne font leur entrée en Ligue des Champions que ce mercredi, près de cinq mois après la finale Francfort-PSG remportée par les Allemandes. Petite présentation des seizièmes de finale, qui auront lieu les 7 et 8 octobre pour les matches aller, et les 14 et 15 octobre pour les matches retour.

 

Au menu des 1/16e

Ce sont trente-deux clubs qui vont se battre dès aujourd'hui pour espérer rejoindre Reggio Emilia en Italie le 26 mai 2016 pour la finale, et succéder à Francfort.

D'où viennent les équipes ? L'Allemagne sera la nation la plus représentée avec trois prétendants à la victoire finale (Francfort, Bayern Munich, Wolfsburg). Viennent ensuite la France (Olympique Lyonnais, Paris-Saint-Germain), l'Angleterre (Liverpool, Chelsea), le Danemark (Brøndby, Fortuna Hjørring), l'Espagne (Barcelone, Atlético Madrid), l'Italie (Vérone, Brescia), la Russie (Zvezda, Zorkyi), la Suède (Rosengård, Örebro), avec deux représentants.

Quinze pays se présentent avec un représentant : le Kazakhstan (BIIK Kazygurt), la Pologne (Medyk Konin), la Roumanie (Olimpia Cluj), la République Tchèque (Slavia Prague), la Belgique (Standard de Liège), les Pays-Bas (Twente), la Grèce (PAOK), l'Autriche (Sankt Pölten), l'Islande (Starjnan), la Norvège (Lillestrøm), la Suisse (Zurich), l'Ecosse (Glasgow City), la Finlande (PK-35 Vantaa), la Biélorussie (Minsk), et la Serbie (Spartak Subotica).

 

Qui sont les favoris ?

Ils sont à chercher du côté de l'Allemagne et de la France, tout simplement. Déjà très en forme (Bayern Munich, Olympique Lyonnais) ou connaissant un démarrage compliqué (le PSG notamment), ces cinq clubs se détachent du reste des concurrents, de par leur effectif et leur expérience.

Derrière, les outsiders sont issus de championnats d'été. Malgré sa forme actuelle, quel visage présentera Chelsea, le tout nouveau champion d'Angleterre, lors des derniers tours ? Et à l'inverse, les Suédoises de Rosengård, autrefois parmi les favorites de la compétition mais en-deçà cette saison, pourront-elles retrouver un peu de leur superbe ? Voilà à peu près la courte liste des équipes pouvant prétendre au trophée, même si le hasard des tirages pourrait permettre, comme chaque année, à des surprises de se frayer un chemin assez loin dans la compétition.

 

Les plus...

Le plus malchanceux : Twente, qui va affronter le Bayern Munich après avoir été éliminé par le PSG la saison dernière et l'Olympique Lyonnais en 2013-2014, à chaque fois dès son entrée dans la compétition.

Le plus exotique... et piégeux : le BIIK Kazygurt, qui affrontera Barcelone. Le club kazakh avait tenu en échec le futur vainqueur, Francfort, la saison passée, à domicile, à ce stade de la compétition. Barcelone devra être vigilant, d'autant plus que le voyage est long.

Les plus lointains : Starjnan et Zvezda. Les Islandaises et les Russes se retrouvent, un an après (les Russes s'étaient qualifiées). Entre les deux équipes, un long voyage de plusieurs milliers de kilomètres qui promet d'être fatigant (plus de 13h d'avion).

Les plus voisines : les équipes du Standard de Liège et de Francfort, séparées de 300 km environ, n'auront qu'un court déplacement à effectuer. Un tirage certainement bienvenu pour les championnes d'Europe en titre qui s'étaient rendues au Kazakhstan à ce stade la compétition la saison dernière...

Le plus déséquilibré : Medyk Konin-Olympique Lyonnais, selon le coefficient UEFA. Les Polonaises ont le pire coefficient après Minsk, alors que l'OL, malgré ses éliminations en 1/8e ces deux dernières saisons, est toujours en tête.

 

Le programme des 1/16e

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
34 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.