Actus / Chronos
Sur nos forums
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de patisstillalive à 20/08/2017 00h26
Mercato D1F 2017/2018
Dernier message de alex71705 à 19/08/2017 23h04
Matchs preparation D1F 2017-2018
Dernier message de gromit à 19/08/2017 22h52
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Carli Lloyd, la joueuse des grands rendez-vous


Publié le 06 juillet 2015 | Actus / Chronos
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Carli Lloyd, la joueuse des grands rendez-vous

Après une superbe prestation en finale, la capitaine des Etats-Unis Carli Lloyd, indispensable au milieu américain et meilleure buteuse de la compétition ex-aequo avec l'Allemande Celia Sasic après son triplé en finale, remporte très logiquement le Ballon d'Or de la compétition


 

 

 

 

 

Comme un bon vin, Carli Lloyd (+ 200 sélections, + 60 buts) se bonifie avec l'âge. A bientôt 33 ans (le 16 juillet), Carli Lloyd s'est offert les plus beaux cadeaux dont une joueuse de football peut rêver : une Coupe du Monde assortie du Ballon d'Or et du Soulier d'Argent (à égalité de buts avec Celia Sasic) de la compétition. Irrésistible, celle qui porte l'équipe des Etats-Unis sur son dos depuis plus d'un an a réalisé une phase finale tout simplement exceptionnelle, avec comme cerise sur le gâteau une performance incroyable en finale.

 

Une joueuse souvent critiquée

Elle fait ses débuts en équipe nationale il y a 10 ans, presque jour pour jour (ndlr : le 10 juillet 2005 contre l'Ukraine), six jours avant son 23e anniversaire. En dix ans de carrière internationale, elle a évolué avec certaines des plus grandes joueuses des Etats-Unis comme Kristine Lilly ou Shannon Boxx, pour citer des milieux de terrain. Année après année, cette férue d'entrainement, travailleuse insatiable, a pris de l'ampleur au sein de l'équipe américaine, jusqu'à en devenir aujourd'hui la capitaine et la meilleure joueuse.

Des critiques, elle en a entendu toute sa carrière, en premier lieu par les fans de l'USWNT (ndlr : US Women's National Team) qui en avaient marre de la voir envoyer des tirs sur la lune, d'être incapable de récupérer le ballon proprement ou de faire des bonnes passes. Inamovible au milieu de terrain, les critiques ne se sont jamais arrêtées, même en début de cette Coupe du Monde. Mais année après année, elle s'est imposée comme une joueuse des grands rendez-vous, capable d'être transparente puis d'inscrire un but décisif.

 

Hommage vidéo de la Fédération américaine après que Lloyd a inscrit 50 buts en sélection

 

Une joueuse décisive

C'est en 2008 qu'elle inscrit son premier but décisif dans une grande compétition, aux Jeux Olympiques de Pékin, en finale contre le Brésil, offrant la victoire aux Etats-Unis après les prolongations. Elle réitère quatre ans plus tard, lors des JO de Londres. Les Etats-Unis affrontent le Japon en finale, et Carli Lloyd inscrit les deux buts de la victoire. Elle devient la première joueuse (ou joueur) à se montrer décisive dans deux finales des Jeux Olympiques. Décisive donc aux JO, mais également dans des compétitions moins importantes comme l'Algarve Cup (trois buts en finale, pour des victoires des Etats-Unis en 2007, 2010 et 2011).

Jamais décisive lors des deux Coupes du Monde qu'elle avait disputées jusqu'ici (2007 et 2011), on se souvient d'elle surtout pour son penalty raté en finale de la dernière édition. Mais son éthique de travail et son "je-m'en-foutisme" par rapport aux critiques reçues en ont fait, lors de cette Coupe du Monde, une joueuse ultra-décisive. Elle est LA raison pour laquelle les Etats-Unis ont remporté leur premier titre en Coupe du Monde en 16 ans.

 

La consécration

La consécration et le résultat de ces années de travail arrivent lors de cette Coupe du Monde. Pas excellente en poule, elle commence son chemin vers le Ballon d'Or en huitième de finale, scellant sur penalty la difficile victoire des Etats-Unis contre la Colombie. Elle inscrit le seul but de la rencontre en quart de finale contre la Chine, envoyant l'USWNT en demi-finale. Contre l'Allemagne en 1/2, c'est encore elle qui qualifie les Etats-Unis, en ouvrant le score sur penalty, puis en offrant le deuxième but à Kelley O'Hara. Difficile d'être plus décisive...

Et le moment que tout le monde attendait arriva. Dans la short-list pour le titre de Meilleure Joueuse, Carli Lloyd réalise tout simplement une finale absolument exceptionnelle. Il ne lui faut que cinq minutes pour inscrire un doublé. Et alors que Lauren Holiday a inscrit un 3e but à la 14e minute de jeu, elle en inscrit un 4e deux minutes plus tard. Tout simplement le but du tournoi, un lob de 50m qui fait mouche. Carli Lloyd vient tout simplement d'inscrire un triplé en finale de Coupe du Monde, en moins d'un quart d'heure. Elle passera même près du quadruplé à plusieurs reprises... Rendez-vous dans quatre ans ?

 

 Le 4e but de la finale 2015, un magnifique lob de 45m

 

Un souhait émis lors d'une interview à la NWSL, qui devrait se réaliser...

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.

instagram takipçi satın al instagram takipçi satın alma instagram takipçi kasma instagramajans.com instagram takipçi satın al

Dokunmatik ekran degisimi İstanbul nakliyat Kiralık Asansör İstanbul Asansörlü Nakliyat İstanbul nakliyat İlden ile nakliyat İstanbul depolama İstanbul taşımacılık

Ankara Escort istanbul Escort Malatya Escort Adana Escort Bursa Escort Gaziantep Escort izmir Escort kızılay Escort Ankara Rus Escort Eskişehir Escort Eryaman Escort