1/4 F. CDM U17 : Encore et toujours du spectacle

Les 1/4 de cette très bonne cuvée 2014 ont rendu leur verdict. Alors que le Vénezuéla et le Japon ont fait respecter leur statut de premier de poule contre le Canada et le Mexique respectivement, l’Italie et l’Espagne ont su répondre au défi physique proposé par le Ghana et le Nigéria pour obtenir le droit de se rencontrer dans une demie 100 % européenne.

 

 

 

Vénezuéla 3-2 Canada : Le plus « décevant »

 

Entre deux outsiders au jeu attrayant, ce premier quart de finale s’annonçait passionnant. La première période était d’ailleurs très intéressante : une ouverture du score rapide (6e) par l’inévitable Castellanos pour le Vénezuéla, une égalisation canadienne quinze minutes plus tard par Kinzner.  5 dernières minutes mouvementées, avec le but de Levasseur suite à une belle action individuelle de Fleming et une égalisation par Zambrano. Jusque-là, cette affiche tenait ses promesses, et le suspense restait entier. Malheureusement, après le fort joli but de Garcia pour le Vénezuéla à la 62e minute, le Canada n’a pas su réagir, et a buté continuellement sur la solide défense vénezuélienne sans jamais donner l’impression de pouvoir changer le cours du match. Un résultat décevant pour des Canadiennes sans génie, et dont les largesses défensives qui ont souligné l’importance de Bianca Saint-Georges (suspendue) pour leur arrière garde ne pouvaient laisser espérer un autre résultat.

 

La surprise vénezuélienne continue donc son chemin et affrontera en 1/2 les redoutables « Petites Nadeshiko ». Qui de l’impressionnant trio d’attaquantes vénezuélien ou de la défense hermétique japonaise l’emportera ?

 

Le résumé vidéo

 

 

Ghana 2-2 Italie  (3-4 tab) : Le plus « dramatique »

 

Une qualification italienne arrachée aux tirs au but après un match terminé 2-2. Une ouverture du score précoce (4e) par  Ayieyam pour le Ghana, une égalisation rapide de l’Italie par Marinelli (8e). Ensuite, ce furent deux penalties inexistants accordés à l’Italie (les deux tirés par la petite pépite italienne Giugliano : l’un réussi à la 17e, l’autre raté à la 51e), et deux penalties flagrants non accordés au Ghana (un en première mi-temps, le second en deuxième période). Ajoutez à cela une égalisation ghanéenne (Abambila) dans le  temps additionnel et vous obtenez un match fort en émotions. Les Italiennes se montrèrent ensuite plus fortes aux tirs-au-but, notamment grâce à leur solide gardienne Durante qui a arrêté deux tirs ghanéens, pour prendre le chemin des 1/2 et montrer que malgré cette qualification heureuse, l’équipe mérite sa place dans le dernier carré où elle défiera l’autre nation européenne encore en lice, l’Espagne.

 

Le résumé vidéo

 

 

 

 

Japon 2-0 Mexique : Le plus « ennuyeux »

 

68 % de possession de balle, 28 tirs (16 cadrés) contre 5 (3), un nouveau match dominé de la tête et des épaules par le Japon, malgré un petit score final et un adversaire valeureux et combatif. 2 buts à zéro, le premier marqué par Hasegawa, la joueuse la plus en vue en première mi-temps,  à la 12e minute, le second marqué par la capitaine Sugita à la 43e à la suite d’un pénalty (inexistant) d’Hasegawa repoussé par Alvarado. Une deuxième mi-temps similaire à la première, et un match conclu par une transversale japonaise à la 93e minute.

Une nouvelle leçon de collectif, tactique et technique, et assurément un casse-tête à venir pour l’entraineur Vénezuélien, prochain adversaire des « Petites Nadeshiko ».

 

Le résumé vidéo

 

 

Espagne 3-0 Nigéria : Le plus « changeant »

 

Une première mi-temps électrique durant laquelle la tension était palpable sur le terrain, conclue 1-0 pour l’Espagne sur un pénalty de Patri Guijarro (14e). Le début de seconde mi-temps fut à sens unique, avec une domination totale (et surtout technique) de l’Espagne concrétisée par deux buts de Nahikari Garcia (58e) et Patri Guijarro (71e) pour le doublé. La fin de match fut animée, le ballon allant d’un but à l’autre et les Nigérianes poussant pour marquer un but, avec l’appui d’un public venu en nombre pour ce dernier match joué en début de soirée. Des Nigérianes bagarreuses, à l’image de la gardienne Okeke qui n’a pas hésité à aller au charbon (et est sortie sur blessure après le deuxième but de Patri Guijarro), mais pas au niveau (deux fois plus de fautes -17- que de tirs cadrés -8-).

 

Au final, l’Espagne a répondu présente et a physiquement tenu le coup, mais devra jouer de façon moins intermittente contre son « voisin » italien en 1/2, dans ce qui promet d’être une rencontre agréable et disputée entre deux équipes pétries de qualités et joueuses.

 

Le résumé vidéo

 

 

 

 

 

 

Crédits photos : fcnaija.com, skysports.com

Liens vidéos : fifa.com