1/2 F de LdC : Tyresö en finale !

Malgré une large domination à Birmingham à l’aller, les Suédoises de Tyresö n’avaient pu marquer (0-0). Elles se sont rattrapées à domicile grâce à leur Légion étrangère (3-0), et joueront leur première finale de Ligue des Championnes le 22 mai !

 

 

 

 

Un doublé décisif face au PSG en 16e, un autre contre Hjørring au tour suivant, un triplé face à Neulengbach en quart, et encore deux buts ce dimanche qui envoie son équipe en finale de la LdC, Tyresö peut dire merci à Christen Press et ses neuf buts dans la compétition, en espérant qu’elle en ait gardé un ou deux sous les crampons pour Lisbonne…

 

Tyresö à l’assaut, Birmingham en Fort Alamo

 

Superbe temps sur Stockholm, mais tempête sans surprise sur le but anglais durant 90 minutes. Le TFF a décidé de mettre le maximum de rythme et de passer par les ailes. Birmingham défend très bas et en nombre. Christen Press fait admirer sa puissance et sa pointe de vitesse à plusieurs reprises en débordement, mais longtemps sans résultat tangible : centre-tir (6’), centre ne trouvant personne (9’). Première grosse occasion en fin de premier quart d’heure, une volée dans la surface de Dahlkvist, sa frappe heurte le petit filet… Deux minutes plus tard, magnifique ouverture en profondeur d’Engen qui arrive à Press dans le dos de la défense centrale anglaise, mais l’internationale états-unienne rate son contrôle, puis sa frappe… Pas le temps de souffler, Marta voit son bon tir détourné en corner par Rebecca Spencer… La pression suédoise ne se relâche pas… Une-deux dans la surface Seger-Boquete, mais un peu trop long (22’), puis une tête de Press sur un centre de Diaz, bloquée par Spencer (23’)… Match agréable, Tyresö imprime de la vitesse au jeu… Un tir de Boquete est détourné devant la ligne par Weston (32’). Sur le corner, le ballon rebondit sur la cuisse de Dahlkvist et file à côté… Un nouveau corner de Marta finit en but, mais refusé pour une charge de Press sur Spencer (36’)… Trois minutes plus tard, un centre parfait  de la Brésilienne aboutit sur la tête de Press qui croise trop sa reprise… La dernière occasion est anglaise avec (enfin !) un tir d’Allen, bien capté par Korpela…

 

0-0 à la pause, tout reste à faire, malgré l’énorme domination de Tyresö…

 

 

 

 

Une bonne campagne de Press

 

La deuxième période débute à l’identique. Diaz pénètre dans la surface, son tir est contré de la main par Weston, plus dans un geste de protection que volontaire. Pénalty ! Marta s’élance et expédie son missile largement au-dessus ! (48’) Le numéro 10 de Tyresö se remet dans le match avec une tentative bloquée par Spencer (54’)… Quelques secondes plus tard, Boquete met un coup d’accélérateur plein axe, prend sa chance des 18 mètres, transversale ! Puis Press, sur un contre, se trouve démarquée à gauche dans la surface, mais rate sa frappe (56’)… Rare occasion anglaise avec un centre de Karen Carney entraînant une action confuse sur le but suédois, Korpela relâchant le ballon (58’)…

 

 

 

Birmingham presse plus haut et essaie de sortir un peu, mais trop timidement. Survient alors l’ouverture du score. Marta sert sa compatriote Diaz qui délivre une passe parfaite pour Press, laquelle aligne Spencer (1-0, 61’)…

 

La défense de fer des Brumies aura tenu 151’ face à l’armada suédoise… Tyresö continue d’appuyer, sachant qu’une égalisation anglaise serait synonyme d’élimination… Dix minutes après son premier but, Press double la mise. Bien décalée à gauche par Boquete, Marta adresse un excellent centre. Spencer rate l’interception, et Diaz reprend au second poteau. La gardienne anglaise s’interpose, mais ne peut que dévier la balle sur sa barre. Press est la plus prompte à la retombée (2-0, 72’)… Birmingham réagit avec un centre tendu de Lawley, et Korpela doit se jeter dans les pieds de Linnett… Tyresö contrôle le dernier quart d’heure, avant que Marta ne se rachète définitivement de son pénalty raté en clôturant la marque dans le temps additionnel, au bout d’un une-deux avec Press (3-0, 92’)…

 

 

 

 

Une sortie en fanfare ?

 

Les tombeuses du PSG joueront donc la finale de Lisbonne le 22 mai, et oublieront le temps d’un match la grave crise dans laquelle le club est plongé. Marta, Boquete, Seger, Press, Engen et Klingenberg diront ce jour-là adieu à leurs supporters avant de partir sous d’autres cieux. Un titre de Championne d’Europe mettrait sans doute beaucoup de baume aux cœurs. Mais, même si on félicitera chaudement les Anglaises de Birmingham pour leur parcours et leur grande qualité défensive, face aux tenantes de Wolfsburg, l’affaire sera toute autre…

 

 

 

 

 

 

Crédits photos: captures d’écran Eurosport.